> le o’logbook testé dans deux collèges privés de Bretagne

Connexion Inscription
Retour au blog

le o’logbook testé dans deux collèges privés de Bretagne

Publié le :

4 classes de 3ème et 4ème testent le o’logbook au collège privé La Tour d’Auvergne à Rennes (35), mais pas que…

Une grande nouvelle dont nous nous réjouissons

Nous lui avions déjà posé la question il y a 18 mois, lors de son lancement, et Nathalie Pedron, professeure d’anglais à la Tour d’Auvergne nous avait déjà dit alors tout le bien qu’elle pensait du o’logbook.

Cette année, en lien avec Cédric Brulé, lui-même professeur d’anglais au collège Saint Julien de Malestroit (56) et formateur à l’ISFEC de Rennes, Mme Pedron a proposé à ses élèves de 3ème et 4ème de créer leur o’logbook.

Pour ce faire, elle a réservé la salle informatique du collège, et leur a expliqué comment se logger sur le site o’bEiNGLISH pour y créer leur compte. Pour un certain nombre d’entre eux ce fut l’occasion de créer leur adresse mail.

Ensuite, elle les a amenés à réfléchir à tout ce qu’ils avaient déjà lu, regardé ou vu en anglais. Et de « The Pearl » de John Steinbeck à la dernière saison de Stranger Things, en passant par Fortnite, tous ont été surpris de voir que sans même en avoir pris conscience, ils faisaient déjà pas mal de choses en anglais.

Sans oublier la lecture

Dès le début de l’année, Mme Pédron avait acheté quelques romans en anglais de l’excellente maison d’édition Barrington Stoke, située en Ecosse, dont le slogan, plein d’espoir est « Every child can be a reader ». Nous confirmons : Ces livres pour adolescents constituent une première approche idéale de la lecture en anglais. Quelques élèves s’en sont emparés, et ils ne sont pas peu fiers d’avoir pu achever leur premier livre en anglais, qu’ils ont pu ajouter dans leur o’logbook.

En concertation avec les parents des élèves

Mme Pedron a mis à jour son propre o’logbook « professionnel » dans lequel elle indique les séries, livres, films, jeux qu’elle recommande, en tant que professeure, aux adolescents. Puis elle a envoyé l’URL correspondante par mail aux parents des élèves pour faire sortir l’anglais de la salle de classe et encourager les élèves à pratiquer la langue de Shakespeare de manière ludique à la maison. Certains parents lui ont déjà manifesté toute leur satisfaction. Cette initiative permet en effet de préparer l’avenir de leurs enfants à long terme, le o’logbook ayant vocation à être partagé sous forme d’une URL ou d’un QR code sur le CV. Et ils ne s’y sont pas trompés.

Respect de la vie privée

En plus d’être gratuit, le o’logbook est conforme au RGPD et de plus, il est discret : il n’est pas possible de le trouver sur google. Chacun peut ainsi décider ou non de le partager sur les réseaux sociaux.

Vous avez appréciez cet article ?
Partagez-le !

Articles que vous pourriez aimer