> o’bEiNGLISH participe aux événements de L’ASSOCIATION 100 000 ENTREPRENEURS

Connexion Inscription
Retour au blog

o’bEiNGLISH participe aux événements de L’ASSOCIATION 100 000 ENTREPRENEURS

Publié le :

o’bEiNGLISH participe aux événements de L’ASSOCIATION 100 000 ENTREPRENEURS

Mars 2019 : l’entrepreneuriat féminin sous les feux de la rampe

J’ai entendu parler de l’association 100 000 entrepreneurs et j’ai immédiatement été très intéressée par sa mission : transmettre la culture d’entreprendre et promouvoir l’entrepreneuriat auprès des jeunes des lycées pour leur proposer des exemples d’entrepreneurs inspirants.

Après avoir visionné leur préparation en ligne, j’ai reçu un appel de leur part pour me proposer de participer aux événements organisés dans les Hauts de Seine au mois de mars, mois de l’entrepreneuriat féminin.

J’ai donc participé à plusieurs événements, l’un à la CCI de Nanterre où nous avons rencontré des lycéens des lycées professionnels notamment ceux du lycée Paul Painlevé à Courbevoie.  L’autre au salon Ronsard de l’Hôtel de Ville de Levallois-Perret où des lycéens de Léonard de Vinci avaient été conviés. Enfin, je vais participer à un troisième événement de ce type au lycée Paul Eluard de Saint Denis. J’ai pu leur raconter, avec d’autres entrepreneuses ce nouveau métier de chef d’entreprise, que je vis depuis bientôt deux ans avec o’bEiNGLISH.

UNE PÉDAGOGIE BASÉE SUR LE DIALOGUE AVEC LES JEUNES

Quand on s’adresse à un public de jeunes, il s’agit de ne pas les perdre en chemin.

Il s’agissait d’un échange permanent entre eux et nous. Dans cette optique, l’association 100000 entrepreneurs nous avait préparé un petit guide des thématiques à aborder pendant les 40 minutes d’échanges que nous avions avec les jeunes regroupés par groupes de dix !

1 – Echange autour de la notion d’entreprendre : Faire comprendre ce qu’entreprendre signifie (se mobiliser pour monter un projet à partir d’une envie). Il y a plusieurs façons d’être entrepreneur (Chefs d’entreprise, Professions libérales, commerçants, artisans …), échanges autour des qualités pour entreprendre …
2 – Echange autour du parcours professionnel : Raconter son aventure d’entrepreneur : En quoi consiste leur aventure, En quoi consiste l’idée de départ, Quelle est son originalité, quel a été le déclic pour se lancer ? Ne pas cacher ses difficultés à entreprendre …
3 – Echange autour de l’Entreprise et son environnement : Secteur d’activité : l’industrie, les services, le commerce ? Qui sont leurs clients, quels sont leurs besoins, quels sont leurs concurrents, quels sont leurs fournisseurs ? Aborder le fonctionnement de leur entreprise, les mécanismes de rentabilités…
 4 – Echange autour de la formation : Quelles études poursuivies ? Quelles ont été les difficultés éventuelles et comment ont-elles été surmontées ?  Quel est l’avantage de poursuivre des études supérieures ? Quel est l’intérêt des matières enseignées …

UNE EXPÉRIENCE TRÈS ENRICHISSANTE

Quand on leur parle d’entrepreneuriat, les jeunes ont souvent une image de start up à succès comme BlaBla Car ou FaceBook. Avant d’être le Mark Zuckerberg ou le Frédéric Mazella de demain, je les ai amenés à identifier leur boulanger, le pressing de leur rue, le bar tabac ou encore le kebab de leur quartier comme autant d’entrepreneurs. Nous nous sommes penchés sur la façon dont on pouvait définir un entrepreneur. Je leur ai proposé la mienne : c’est quelqu’un qui crée son propre emploi, et qui a la capacité d’en créer d’autres.

Beaucoup de fantasmes autour du fait qu’on est son propre patron. Certes, nous avons la capacité de faire des choix stratégiques. Mais au bout du compte, le banquier reste notre patron, ainsi que l’URSSAF, l’administration fiscale etc. La marge de manœuvre est somme toute assez mince, entre le respect de la loi et la nécessité d’être profitable.

J’ai pu en tous cas transmettre ma passion pour la formation en anglais et la direction d’entreprise, ma fierté d’avoir créé le o’logbook, et j’ai pu à la fois ressentir et peut être leur transmettre que l’entrepreneuriat était avant tout une affaire de passion. Sur cette photo, les post-it rédigés par les lycéens à l’issue des événements : un feedback très réjouissant.

Vous avez appréciez cet article ?
Partagez-le !

Articles que vous pourriez aimer